AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Odysee - Take me for a saint.

Aller en bas 
AuteurMessage
Odysee S. Rusard

Odysee S. Rusard

BEUGLANTES : 35
ICI DEPUIS LE : 13/09/2013
GALLIONS : 65

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Ven 13 Sep - 16:28

DOSSIER DU MINISTERE N°OR.310974XX.SM


“ Odysse S. Rusard „

NOM : Rusard. PRENOM(S) : Odysee Sabi. AGE : 25 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Officiellement, 31 septembre à Édimbourg. NATIONALITE MOLDUE : Officiellement, Écossaise STATUT CIVIL : Célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle, préférant les hommes. GROUPE : The Half Bloods. ANCIENNE MAISON : Serdaigle. PROFESSION : Professeur de divination. NATURE DU SANG : Officieusement, inconnu. Officiellement, sang-mêlée.   BAGUETTE MAGIQUE : Bois de cerisier et crin de sombral, mesurant 29 cm et étant plutôt souple. Cette baguette est fortement agréable entre ses mains. PATRONUS : Un Aye-Aye, soit un lémurien vivant à Madagascar. EPOUVANTARD : Une lame noircie par le feu, traînant négligemment sur le sol. SIGNE(S) PARTICULIER(S) : Son ventre et une partie de son dos est recouvert de cicatrices, elle est tatouée au niveau de la cheville et de la nuque. Soit, les griffes de son patronus sur la cheville et une rune représentant la déesse du chaos (grecque) sur la nuque. AVATAR : Emmy Rossum. CREDITS : TIPIT.

INTERVIEW POUR LA GAZETTE DU SORCIER


Comme tous les sorciers, tu as eu l’honneur de t’assoir sur les bancs de Poudlard. Quel genre d’étudiant étais-tu ? Quelles étaient tes matières préférées ? Celles que tu détestais ? Et, comment se sont passés tes ASPIC, combien de BUSE as-tu eu ?
Brillante en des matières sans importances, comme la divination, les soins des créatures magiques, vol, musique, histoire de la magie, etc. Elle devait se forcer pour des cours comme métamorphose ou autre. Elle n'en était pas moins très douée. Asociale, on ne la connaissait que très peu et ceux qui savaient son prénom, la trouvait... Étrange. Elle n'a participé à aucune activité parascolaire, se contentant d'élire domicile dans la bibliothèque ou, sur les pelouses à la nuit tombée, désobéissant à certaines règles, sans jamais être attrapé. Ses examens se sont très bien passés. Elle a fini première en toute matière qu'elle aimait, dans les vingt premiers pour les autres matières. Bref, une élève remarquable, mais pas un petit génie.

Après des heures de dur labeur tu as quitté l’enceinte de l’école, es-tu satisfait de ton parcours professionnel ? Ou as-tu d’autres ambitions cachées ?
Officiellement, elle a toujours voulu enseigner. Elle adore son boulot et est, même, un professeur apprécié par ses élèves. Donc, oui, elle est fière de sa réussite. Malheureusement, ce n'est pas aussi simple dans sa tête, elle n'a encore aucune idée de ce qu'elle aime et de ce que celui qui l'a élevé voulait qu'elle aime. Alors, le problème persiste sans se montrer dans son opinion générale.  

Avez-vous une opinion sur les nouveaux décrets du ministère qui prohibent les mariages entre sang-pur et sang-impur et, rendent obligatoire le marquage de tous les sorciers nés moldus ? Considères-tu ces derniers comme inférieurs ?
On l'imagine facilement dans le rôle d'une résistante. Elle est tendre et adorable avec tous les élèves, sévère avec les sangs-purs autant qu'avec les sangs de bourbe. Secrètement, elle a été éduquée pour détester tous ceux qui ne sont pas sang-pur et pro ministère de la magie. Elle adopte parfaitement ses décrets et leurs points de vue, même si, c'est surtout dû à une histoire de reconnaissance, qu'à sa véritable nature.

Crains-tu ce mal qui véhicule la violence et la méfiance où profites-tu de la présence de celui-ci pour être véritablement toi-même ? Es-tu un partisan de «l'ombre de la mort» ? Un adversaire ? Ou simplement, impartial ?
On lui a confié le but de s'infiltrer dans la résistance, de trouver ceux qui ne sont pas ce qu'ils semblent être et qui parcours les murs de Poudlard. Donc, elle n'a rien contre les partisans de l'ombre de la mort, mais n'en profite pas pour être aux yeux de tous, quelqu'un de mauvais.

Les résistants, ce sont les Harry Potter modernes. Les soutiens-tu d'une quelconque façon dans leur combat ou au contraire, rêves-tu de tous les savoir enfermer à l'asile Ste Mangouste ou envoyés à Azkaban ?
Honnêtement, Azkaban serait un endroit parfaitement adapté à ces gens, l'hôpital étant un sort bien trop ennuyant. Pourtant, elle se contente de se montrer contre ces solutions, se complaisant dans le rôle qu'on lui a confié.

LE MIROIR DU RISED


pseudo/prénom :Nugget où-as tu découvert le forum ?PRD tes impressions sur le forum :Je suis sous son charme un dernier mot, sorcier ?J'étais complètement sous le charme de Poppy, mais je ne fais jamais de pv... Même si cette décision m'a torturé.
à remplir :
Code:
<font class="policepresentation">Emmy Rossum</font> [color=#993333]▲[/color] Odysse S. Rusard




Dernière édition par Odysee S. Rusard le Ven 13 Sep - 18:03, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Odysee S. Rusard

Odysee S. Rusard

BEUGLANTES : 35
ICI DEPUIS LE : 13/09/2013
GALLIONS : 65

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Ven 13 Sep - 16:30

UN PASSE, UN SORCIER


31 Septembre, 2081 à Édimbourg.


Soirée de tempête et de découvertes. Soirée qui, sembla-t-il, fut sa première journée d'existence officielle. Assise sous un porche, les cheveux lui cachant le visage, silencieuse, une enfant restait figée dans sa position. Recroquevillé, les genoux cachant son torse, on pouvait se demander si elle n'était qu'une ombre ou le fantôme d'une fillette morte de froid pendant un orage. Abandonné, elle l'était, morte... Elle ne l'était point. Un déluge tombait en filament du ciel, inondant jusqu'à ses sous-vêtements. Grelottante, elle n'entendit pas les pas paniqués qui se rapprochait, courant presque à sa rencontre. Ni la voix qui se voulait rassurante et qui s'échappait d'entre les lèvres d'une adulte au visage avenant. « Petite, petite… Mais qu’est-ce que tu fais dehors sous une telle température? Tu es perdu? » Au contact d'une main contre son épaule, elle sursauta, un léger cri de surprise la prenant au dépourvu. Les yeux écarquiller, elle souleva sa tête pour mieux observa la dame habillée en rose. Au contact d'une main contre son épaule, elle sursauta, un léger cri de surprise la prenant au dépourvu. Les yeux écarquiller, elle souleva sa tête pour mieux observa la dame habillée en rose. « Je... je... je... » Son souffle s'accéléra, elle ne savait pas quoi répondre. Elle ne savait pas qui elle était. Rapidement, la femme remarqua un collier pendu à son cou, une inscription au nom de Rusard s'y trouvant. Attendrie devant autant de détresse, elle la souleva du sol, l'installant sur sa hanche et lui caressant les cheveux, elle ouvrit la porte de l'orphelinat. Prête à la prendre sous son aile généreuse.

33 Septembre, 2081 à Édimbourg.

« Elle n'a aucun souvenir. Aucun prénom, aucune identité, autre que le nom de famille Rusard. Et puis, c'est cicatrices sur son corps... » Le médecin soupira. Il avait la petite, sous le regard et un seul diagnostic. Une sorte de pitié se lisait sur ses traits. « Je crois que celui ou celle qui l'a déposé à votre porte lui a jeté le sort d'oubliette. Pour qu'on ne puisse le retracer ou... Pour qu'elle ne dévoile pas un quelconque secret. » Un silence pris possession de la pièce exiguë, rompu, uniquement, par le bruit des coups de pieds de la gamine sur sa chaise. Sans plus de détails, l'homme retourna d'où il venait. Usant de magie pour ce transplaner à son cabinet. Se forçant à sourire, la femme grassouillette vient s’accroupir devant sa nouvelle protégée. Remontant une mèche de cheveux derrière son oreille pour mieux attirer son attention. « Odysée, je vais t’offrir cette identité. Je suis certaine que qui que tu sois réellement, ton histoire est digne d’un tel prénom. » Sur ce, elle entreprit de la présenter aux autres orphelins et de l'installer comme il se devait. Gardant à l'œil cette petite au passé trouble et inconnue. La peur, qu'un jour on la réclame, lui nouant le ventre.

31 septembre, 2084 à Édimbourg.

Le couloir était assombrie par la nuit, engloutie par dame lune. Ne laissant que très peu d'objet éclairé. Parmi eux, une commode à portes vitrées attirait l'attention, de par sa taille et sa délicatesse. C'était un meuble fascinant, surtout pour la fillette d'une dizaine d'année, supposait-on, qui souriait en s'en approchant. Le regard fixé sur la boule de cristal qu'il contenait. Une vieillerie, quelque chose qui appartenait à la directrice. Ce qui n’empêchait point Odysée de se sentir obligé de regarder en son centre, jusqu’à ce qu’une drôle de sensation s’empare de son corps et lui serre la gorge. Le vide dans son esprit sembla se créer si soudainement, qu'elle vacilla. Puis, se fut insoutenable, tremblante, blême et instable sur ses pieds, ce qui n'était qu'un objet de décoration sembla s'animer. Des images d'hommes et de femmes que l'on marquait au fer et sa voix, semblait dire des mots qui lui échappaient entièrement. Son cœur battait comme s'il cherchait un point de rupture et c'est sur le dos, un cri réveillant la bâtisse en entier, qu'elle pu de nouveau être le maître de son corps si frêle.  
Apeuré par ses images d'horreur, elle se recroquevilla comme toutes les nuits, pleurant devant son incompréhension. Qu'avait-elle vu? En sa conscience, elle savait que ce n'était pas qu'une hallucination. La petite sorcière était si troublée, qu'elle ne se rendit absolument pas compte qu'on la soulevait pour l'emmener à l'infirmerie.

En ce lieu, on l'examina, on chercha à la faire sortir de sa torpeur, mais pour toute réponse, ont eu que ses paroles qui semblaient entièrement hors de contexte. « Ils vont être très vilain, vilain, vilain. Ils vont marquer leur chaire! » Incompréhensible, la femme qui l'aimait telle une mère, depuis trois ans, observa de nouveau ce médecin qui la suivait depuis le même lapse de temps. Elle ne voulait pas entendre ce qu'il avait à dire. Encore moins, s'avouer ce qu'elle redoutait depuis l'instant où elle l'avait trouvé devant cette armoire, parlant d'une voix double et trop âgée pour être celle d'une enfant, tout en fixant cet objet magique qu'elle gardait en souvenir. De tous les sorciers qui avaient tout perdu, c'était à cette petite à qui elle aurait promis qu'aucune malédiction de ce genre ne la prendrait entre ses griffes. Le destin semblait, toutefois, apprécier Odysée et ses malheurs. « Vous savez très bien ce que je vais vous annoncer. Ce que vous m'avez décrit semble tout indiquer que cette petite, a le don de voyance. » Voilà, c'était dit. Écrit dans le temps et l'espace. La femme emplit de bonté fronça des sourcils. « Faites-moi la promesse que vous n'en direz rien. Je ne veux pas qu'un opportuniste l'adopte en comptant se servir de ce qu'elle est. » Devant cette requête, il ne pu répondre, laissant filer les minutes. La tension augmentant dans la pièce. « Promettez-le-moi! » Le cri eu pour effet de ressaisir l'enfant, qui vient se cacher dans ses jupes. Pour toute réponse, le médecin s’inclina devant le duo et s’éclipsa tel le sorcier vicieux qu’il cachait derrière sa renommé.

31 septembre, 2087 à l'école de sorcellerie de Poudlard.


Sa main caressait le portrait du bout des doigts. Un homme s'y trouvait. Hurlant son indignation devant un tel geste et regrettant le temps lointain où il entendait les hurlements des étudiants, lorsqu'une punition avait lieu. C'était le tableau qu'elle préférait et ce, dans tout le château. Ce concierge avait marqué à sa façon l'histoire de Poudlard et pourtant, elle ne le trouverait nulle part. Ni dans un livre d'histoire, ni lors d'une classe quelconque. Ce n'était qu'un concierge Cracmole que des dizaines de racontars parodiaient. Il n'en restait pas moins, quelqu'un de particulièrement important à son cœur. D'ailleurs, lorsqu'il la remarqua, son sourire s'attendrit. « Tu sais que tu ressembles à ma mère petite descendante? » Un sourire éclaira le village de la sorcière, tandis qu'elle le saluait avant de reprendre sa route, question de ne pas manquer le couvre-feu... Une fois de plus. Elle entendit le concierge hurler à son intention : « Si tu rates tes études, il y aurait toujours une place dans le château comme concierge! Et n'oublie pas de t'acheter un chat! C'est important! »

S'arrêtant à mi-chemin, elle tourna les talons et emprunta l'un des nombreux passages secret que Rusard, son ancêtre, lui avait soufflé. Question de retrouver l'air libre et de trouver ce chat, qu'elle avait promis de nommer Miss Teigne junior. Elle savait que son protecteur, celui qui l'avait adopté, celui qui lui avait ordonné de s'intégrer auprès des étudiants les plus propices à se montrer récalcitrant au pouvoir des mangemorts, celui qu'elle aimait comme un père, aurait pu lui offrir un animal de compagnie. Question qu'elle se sente moins seule dans la petite maison, qu'il lui avait offert, mais, du haut de son adolescence, Odysée voulait quelque chose qu'il n'ait pas payé.
Baguette en main, elle murmura le sort qui lui indiquerait le chemin. Elle passait son temps à lire, ce qui l'avait poussé à se remémorer des sortilèges assez inusité. Se laissant guider, c'est un chaton abandonné et amaigrie qu'elle trouva. Un mâle de toute évidence, attendrie, elle chercha à l'attraper, mais ne pu que le voir feuler pour se défendre. Tranquillement et au risque de se faire attraper, elle se laisse glisser contre le sol, à deux mètres de la limite que la séparait du sol cogneur. Et fidèle à ce que la dame grassouillette de l'orphelinat lui avait appris, elle se mit à chanter de sa voix d'ange. Prenant sur elle, laissant le temps faire son effet et le chat s'habituer à elle. Puis, elle ne pu plus rien dire, l'air ayant fuit tous ses poumons. Avant de s'évanouir, elle su que de nouveau, elle allait souffrir d'une vision désagréable ou terriblement inutile. 

7 octobre, 2087. Infirmerie de Poudlard.

Terriblement faible, elle ouvrit les paupières. Une femme se penchait pour vérifier qu'elle respirait toujours. « Et bien gamine! Tu nous as fait peur. Voilà près d'une semaine qu'on t'a retrouvé évanoui près de ce vieil arbre. Un peu plus et c'est la vie que tu perdais. » Encore sonné, Odysée avait du mal à soutenir cette voix stridente. « Il y avait ce petit être qui refusait de te quitter. Il est à toi? » Entre les doigts maigres de l'infirmière, un chaton se débattait, miaulant de mécontentement et essayant de la mordre. Elle fut de nouveau sur ses jambes, le prenant entre ses bras, le portant contre sa poitrine et il fut aussitôt doux comme un agneau, ronronnant son bonheur. « Monsieur Teigne! Je dois te présenter à Rusard! » Et sans faire plus attention, elle s'élança à la recherche de son ancêtre.

31 Septembre, 2099 Chambre pour Professeur de Poudlard.


« Ma chérie, ma fille adorée. Je t'écris dans l'espoir que tu poursuivras sur le chemin que nous avons tracé ensemble. Aujourd'hui, tu avances d'un pas. Tu entres parmi les professeurs de cette école. Ta position est rêvée. N'oublie pas de sourire et de trouver ce que je t'ai fortement suggéré de chercher. Nous nous reverrons dès que nous aurons du temps pour se retrouver en toute discrétion. Toute mon affection.

Celui qui t'aime comme sa propre chaire. »


Attendrie, même si elle lisait cette fichu lettre depuis plus d'un mois, la nouvelle professeure de divination de l'école Poudlard la serra fort contre son cœur, tandis que son chat, méritant terriblement bien son nom, lui exigeait de l'attention ou de la nourriture. Heureuse comme jamais, elle savait que dans deux mois elle le verrait, Odysée se leva pour mieux allez rejoindre sa classe. Bien entendu, elle était en retard. Mais qui l'avait déjà vu en avance ou même... À l'heure depuis la rentrée? Elle pensa à son protecteur, ce mangemort qui l'avait secrètement recueilli pour l'introduire dans la société et en faire son espionne. Son atout majeur et qui, elle en avait conscience, ne l'avait choisi qu'à cause de son don pitoyable de voyance, qui la rendait malade des jours durant. Pourtant, il l'aimait et c'est dans cette optique, qu'elle avait accepté ce rôle. Se montrant aimable, autant avec les sangs de bourbe que les sangs purs... Ignorant que sa véritable nature souffrait beaucoup des préjugés qu'il lui avait inculqués.


Dernière édition par Odysee S. Rusard le Sam 14 Sep - 1:36, édité 40 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darcy-Lou E. Swanson

Darcy-Lou E. Swanson

BEUGLANTES : 575
ICI DEPUIS LE : 09/08/2013
GALLIONS : 540

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Ven 13 Sep - 18:25

BIENVENUE SUR LE FORUM Odysee - Take me for a saint.  3940442809 Odysee - Take me for a saint.  3940442809 
Emmy est un choix divin Odysee - Take me for a saint.  636209532 Odysee - Take me for a saint.  2139274850 Odysee - Take me for a saint.  2139274850 et une Rusard en plus, c'est très bien trouvé, j'adhère totalement.
Si tu as des questions n'hésite pas & bonne chance pour ta fiche Odysee - Take me for a saint.  2215313673 
Revenir en haut Aller en bas
https://luxandtenebris.forumactif.fr
Garance D. Dursley

Garance D. Dursley

BEUGLANTES : 72
ICI DEPUIS LE : 10/09/2013
GALLIONS : 50

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Ven 13 Sep - 19:25

WINNIIIIIIIIIIIIIIIIIE JE T'AIME
ICI NEMS *_* ceypasmoiquit'aireconnumaisons'enfout!!!

WELCOME HERE BEAUTY. SO HAPPY.
Si c'est pas toi, je me flingue.
Revenir en haut Aller en bas
Odysee S. Rusard

Odysee S. Rusard

BEUGLANTES : 35
ICI DEPUIS LE : 13/09/2013
GALLIONS : 65

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Ven 13 Sep - 19:51

Odysee - Take me for a saint.  3940442809 Merci! Ça fait tellement longtemps que je voulais jouer cette actrice et Rusard c'est juste parfait avec Emmy XD

NEMS NEMS NEMS NEMSSSSS!!! Odysee - Take me for a saint.  1963221999 Odysee - Take me for a saint.  2139274850 Odysee - Take me for a saint.  1636292434 Odysee - Take me for a saint.  2215313673 Odysee - Take me for a saint.  2374917155 Moi qui hésitait à m'inscrire par manque de temps, ça doit être vous deux qui m'avez fait craquer!
Ne te tire pas, c'est bien moi **
Je suis trop contente de te voir par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Silver S. Nott

Silver S. Nott

BEUGLANTES : 29
ICI DEPUIS LE : 09/09/2013
GALLIONS : 80

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Sam 14 Sep - 9:31

Bienvenue ! Odysee - Take me for a saint.  2483501882 
bon, je te dis pas bonne chance pour ta fiche puisque tu l'as terminé donc, ben disons bonne validation Odysee - Take me for a saint.  2003590459 
Revenir en haut Aller en bas
Aaron J. Prewett

Aaron J. Prewett

BEUGLANTES : 39
ICI DEPUIS LE : 11/09/2013
GALLIONS : 55

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Sam 14 Sep - 10:51

quel choix Odysee - Take me for a saint.  1274512199 Odysee - Take me for a saint.  1274512199 
bienvenue ici chère collègue Odysee - Take me for a saint.  140247956 Odysee - Take me for a saint.  587933329 
Revenir en haut Aller en bas
Darcy-Lou E. Swanson

Darcy-Lou E. Swanson

BEUGLANTES : 575
ICI DEPUIS LE : 09/08/2013
GALLIONS : 540

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Sam 14 Sep - 12:12

FÉLICITATIONS !


→ tu es validé !

Tu rejoins les Professeurs. Le forum ayant un contexte novateur et regorgeant de nouveautés inédites, nous t'invitons à bien aller prendre connaissance des annexes et à prendre en compte ces dernières dans le futur. Tu peux aussi désormais aller recenser ton patronus ou ton métier si tu as l'âge de travailler, ou encore rejoindre l'équipe de Quidditch si tu es toujours à Poudlard. Tout ceci se passe ici. Tu as également l'opportunité de créer un scénario, si tu le veux.
Enfin, tu peux te lancer dans le RP, mais avant cela, n'hésite pas à te rendre ici pour te trouver des liens. Et pour finir, tu peux nous rejoindre dans le flood et voter pour le forum sur les tops-sites, ce qui rapportera des points à ta maison.

bon jeu parmi nous ! :)
Revenir en haut Aller en bas
https://luxandtenebris.forumactif.fr
Odysee S. Rusard

Odysee S. Rusard

BEUGLANTES : 35
ICI DEPUIS LE : 13/09/2013
GALLIONS : 65

Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811Sam 14 Sep - 14:28

Merci tout le monde Odysee - Take me for a saint.  2374917155 
Aaron - ou la! Mais quel choix toi aussi Odysee - Take me for a saint.  2410542417 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Odysee - Take me for a saint.  Empty
MessageSujet: Re: Odysee - Take me for a saint.    Odysee - Take me for a saint.  2811

Revenir en haut Aller en bas
 
Odysee - Take me for a saint.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUX & TENEBRIS ::  :: le choixpeau magique :: sorciers acceptés-
Sauter vers: