AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ▲ les figures d'autorité

Aller en bas 
AuteurMessage
Lux & Tenebris

Lux & Tenebris

BEUGLANTES : 154
ICI DEPUIS LE : 24/08/2013
GALLIONS : 241

▲ les figures d'autorité Empty
MessageSujet: ▲ les figures d'autorité   ▲ les figures d'autorité 2811Sam 7 Sep - 19:59

LES POSTES VACANTS DES FIGURES D’AUTORITÉ


→ qui sont-ils ?

Matt Bomer ◖  Thomas R. Carrow → LIBRE
Jonathan Rhys-Meyers ◖  Judas A. Carrow → LIBRE
Natalie Portman ◖  Poppy S. Miller → LIBRE
Rachel McAdams ◖  Emmeline A. Carrow → LIBRE

Revenir en haut Aller en bas
Lux & Tenebris

Lux & Tenebris

BEUGLANTES : 154
ICI DEPUIS LE : 24/08/2013
GALLIONS : 241

▲ les figures d'autorité Empty
MessageSujet: Re: ▲ les figures d'autorité   ▲ les figures d'autorité 2811Sam 7 Sep - 20:01

DOSSIER DU MINISTERE N°TC.090863XY.SP



carte d'identité
NOM : Carrow. PRENOM(S) : Thomas Rodolphus. GROUPE : pure blood. AGE : 36 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 9 août 2063, à Salisbury, Pays de Galles. NATIONALITE MOLDUE : Gallois. STATUT CIVIL : veuf. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel. PROFESSION : Ministre de la Magie. NATURE DU SANG : sang-pur. BAGUETTE MAGIQUE : 28 cm en bois de noyer, contenant une plume de phénix. PATRONUS : son reflet dans le Miroir du Risèd. EPOUVANTARD : une foule déchaînée. TRAITS DE CARACTÈRE : persévérant - vif - passionné - rusé - rigoureux - arbitraire - méprisant - imbu de lui-même - ambitieux - colérique.   SIGNE(S) PARTICULIER(S) : il a hérité de la violence des Carrow et la manifeste surtout verbalement - il déteste se sentir faible - il a un fils de 17 ans. CÉLÉBRITÉ : Matthew Bomer, négociable. CREDITS : Shiya.

UN PASSE, UN SORCIER


Ainé de la famille, il est né avec le devoir de porter avec fierté le nom de ses ancêtres et d'endosser les responsabilités que cela implique. Garçon, son père voulait déjà le voir devenir un homme accompli et n'hésitait pas à le traiter comme tel dès son plus âge. Il en oublia la relation père/fils pour la transformer en maître/esclave. Il endura de nombreuses punitions sans se plaindre. Il était très spirituel et réussissait sans mal à canaliser sa peine physique en force mentale. Son père ne voulait pas d'un sage, il voulait un guerrier, un chef qui inspire la peur et le respect. Tout ce que Thomas n'était pas, et ne voulait pas être mais, il était assez futé pour ne pas le montrer et disait à son père tout ce que ce dernier avait besoin d'entendre. Avec le sang de Mangemort qui coule dans ses veines, le jeune Thomas fût envoyé à Serpentard, ce qui le rassura car même s'il ne s'y sentait pas à l'aise, il n'avait pas rompu avec la tradition familiale. Il rencontra une jeune fille dont il tomba éperdument amoureux. Il avait été fasciné par son visage angélique et ce, malgré son esprit étroit et ses idées arrêtées et discriminatoires. Il avait beau être un Carrow, elle le voyait sans réellement le voir. Il commença alors à se renseigner et pour se faire remarquer, véhicula les mêmes messages qu'elle, ce qui fonctionna puisqu'ils ne se quittèrent plus. Il se reconnaissait désormais dans ces valeurs. Sans opposer de résistance, il suivit le chemin que son père avait tracé pour lui. Il voulait donner le meilleur à sa femme et à son enfant sur le point de naître. Il gravit les échelons, doucement mais sûrement et le décès soudain de sa femme atteinte de dragoncelle le dévasta mais ne l'arrêta pas pour autant. Il voulait accomplir tout ce qu'il lui avait promis et s'élever dans la société était une promesse qu'il comptait tenir. Il occupe le poste de Ministère de la Magie depuis six ans maintenant.

aimer un jour ne signifie pas toujours


judas a. carrow ∆ feat jonathan rhys-meyers Thomas et Judas sont frères et malgré les apparences : ils s'aiment. Chacun le sait mais, ils ne se l'avoueront jamais. Ils sont trop fiers pour cela et n'oublient pas qu'ils sont des Carrow, les déclarations d'amour, même fraternelles, n'avaient pas de place dans leur famille. Enfants, ils n'étaient pas si différents, calmes et posés tous les deux, ils étaient également peu réceptifs à l'éducation violente de leur paternel qui finit par réussir à les dresser l'un contre l'autre. Ils passèrent leur adolescence à se confronter, se rabaisser, se défier. Aujourd'hui, occupant chacun les deux postes les plus enviés de Grande-Bretagne, leur relation semble s'être apaisée. En faisant abstraction de leurs différences, ils commencent à retrouver la complicité qu'ils partageaient jadis. Pourtant, ils le savent, il n'y a qu'une seule véritable place dans la lumière et tous deux sont prêts à se détruire au premier faux pas de l'un. Une question demeure sans réponse dans leurs esprits. Ils vont devoir choisir entre leur famille et le pouvoir, ou peut être vont-ils finalement comprendre que l'union fait la force ?



emmeline a. carrow ∆ feat rachel mcadams Lorsqu' Emmeline croise son frère aîné, elle ne peut s'empêcher de lâcher un soupir de désespoir. Lui qui avait été comme un père de substitution pour elle, n'était plus que l'ombre de lui-même. Une carapace vidée de toute émotion humaine et remplacée par les ambitions d'une autre, sa femme. Elle ne le comprend plus et l'évite, elle n'a plus le courage de le regarder dans les yeux et constater avec horreur l'épave qu'il est devenu. Elle préfère garder en mémoire les bons souvenirs qu'elle en a : lorsqu'il était un garçon calme et spirituel avec qui Emmeline passait des heures à discuter, à débattre, à parler de tout et de rien. Il avait été le seul à véritablement l'écouter, la considérer à part entière comme une personne et non pas comme un objet de décoration et elle l'avait admiré pour cela. Désormais, elle cache sa peine, c'est une Carrow, elle était née pour prétendre et elle le faisait remarquablement bien. Mais son aîné n'était pas dupe, il avait beau avoir une idéologie complément différente que celle qu'il avait cultivé autrefois, il avait bien remarqué le changement d'attitude de sa sœur, qu'il craint avoir perdu à jamais.




scarlett n. wilkes ∆ feat rosie tupper Thomas, qui un jour était de passage à Poudlard pour s'entretenir avec son frère Judas, ne put s'empêcher de remarquer une de ses élèves. La ressemblance physique entre Scarlett Wilkes et sa défunte femme était troublante, et pendant un instant, Thomas fut comme paralysé, incapable de détourner le regard. Très vite, il apprit son nom et entra en contact avec elle. Il ne s'attendait pas à ce que Scarlett soit si introvertie et secrète, et c'est à peine si elle lui répondait quand il s'adressait à elle. Intrigué, et parce que cette ressemblance fulgurante avec sa femme ne lui permettait plus de réfléchir sainement, il voulut absolument en savoir plus sur elle. Ainsi, il passa de plus en plus de temps à l'observer à Poudlard, et rentra en contact avec ses parents. Il prétexta qu'il cherchait une épouse sang-pur pour son fils et que Scarlett conviendrait à merveille. Aucun arrangement n'est conclu pour l'instant, mais une chose est sûre : Thomas est comme obsédé par Scarlett et il ne compte pas la lâcher de sitôt.





Revenir en haut Aller en bas
Lux & Tenebris

Lux & Tenebris

BEUGLANTES : 154
ICI DEPUIS LE : 24/08/2013
GALLIONS : 241

▲ les figures d'autorité Empty
MessageSujet: Re: ▲ les figures d'autorité   ▲ les figures d'autorité 2811Sam 7 Sep - 20:04

DOSSIER DU MINISTERE N°JC.290665XY.SP



carte d'identité
NOM : Carrow, autrefois une famille vassale à la réputation violente, aujourd'hui la plus puissance qu'il puisse exister. PRENOM(S) : Judas Alexander. GROUPE : pure blood. AGE : 34 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 29 juin 2065 à Salisbury, Pays de Galles. NATIONALITE MOLDUE : anglaise. STATUT CIVIL : célibataire. Officiellement, il tient trop à sa liberté pour y renoncer. Officieusement, il a peur de s'attacher. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel. PROFESSION : directeur de l'école de sorcellerie Poudlard.   NATURE DU SANG : sang pur. BAGUETTE MAGIQUE : bois d'acacia, elle mesure 24,4 cm et contient un ventricule de cœur de dragon. PATRONUS : un lion. EPOUVANTARD : son propre corps lacéré par des coups de fouets, donnés par son père. TRAITS DE CARACTÈRE : charmeur - leader - intelligent - ingénieux - maître de lui-même - vaniteux - mystérieux - sensible - torturé. SIGNE(S) PARTICULIER(S) : il a une fille illégitime et de sang mêlé avec Poppy Miller dont il ignore totalement l’existence - il a le biceps gauche tatoué d’une barre et d’une suite de chiffres dont lui seul connait la signification.
CÉLÉBRITÉ : Jonathan Rhys-Meyers, difficilement négociable. CREDITS : Axelle.

UN PASSE, UN SORCIER


Judas est le second enfant à être né au sein de la famille Carrow, second enfant et second fils. La naissance de cet enfant souda le couple. Sans s'aimer, ils se respectaient, car ils partageaient une ambition commune : sortir de l'ombre dans laquelle leur famille s'était embourbée depuis bien trop longtemps. En grandissant, le climat qui régnait dans leur demeure était toujours le même : angoissant. Judas savait que son père nourrissait de grands espoirs et il serait la personne qui réaliserait tout ce qu'il n'avait pas pu faire. Enfant calme et timide, il préférait la compagnie de sa mère et de sa petite sœur qui se montraient beaucoup plus avenantes et douces. Il n'avait pourtant pas le choix, il devait réussir s'il voulait être digne de porter le nom des Carrow et s'il voulait un jour égaler son frère aîné, qu'il méprisait sagement. Thomas était son rival. A Poudlard, il fût envoyé à Serpentard, ce qui donna confiance au jeune homme qui commençait à s'affirmer et à se faire entendre. Il était respecté et beaucoup de gens étaient prêts à le suivre. Au fur et à mesure du temps, son physique de tombeur et son aura mystérieuse jouait en sa faveur. Il pouvait claquer du doigt pour obtenir ce qu'il désirait. Élève médiocre, il ne consacrait pas beaucoup de temps aux études préférant accorder du temps à autre chose comme les jeunes et jolies étudiantes. Les nombreuses beuglantes que lui avait envoyé son père avaient eu le don de l'agacer et la pression qu'il mettait sur ses épaules devenait insupportable. Il n'était pas un automate programmé pour accomplir ce que l'on attendait de lui. Il obtint de justesse ses diplômes. A 18 ans, la dernière chose qu'il voulait était de rentrer chez lui et subir les foudres de son père qui ne cachait plus sa déception d'avoir un fils aussi incompétent et ingrat. Il ne voulait pas non plus travailler au Ministère comme le commun des mortels. Après avoir demandé une autorisation spéciale pour franchir la frontière magique, il s'exila pendant deux ans de l'autre côté de la Manche. Ses deux années furent les plus paisibles de sa vie, il n'eut aucune nouvelle de sa famille. De retour en Angleterre, n'étant toujours pas prêt à se confronter à son père qui lui avait fait subir mille tourments « pour l'éduquer » , il devint professeur de magie noire à Poudlard. Il régnait en maître sur sa classe et il aimait ça : le pouvoir. Sa vie fût bouleversée quand son frère, qui avait scrupuleusement suivit le chemin tracé par son père, devint Ministre de la magie, il était relégué une nouvelle fois au second plan. Deux ans plus tard, après la démission soudaine du directeur de Poudlard, son frère le nomma directeur. Une nomination qui scandalisa l'opinion publique mais, Judas, à force de détermination, su imposer son autorité. Il dirige l'école d'une main de fer comme un roi dirige ses sujets.

aimer un jour ne signifie pas toujours


thomas r. carrow ∆ feat matt bomer Thomas et Judas sont frères et malgré les apparences : ils s'aiment. Chacun le sait mais, ils ne se l'avoueront jamais. Ils sont trop fiers pour cela et n'oublient pas qu'ils sont des Carrow, les déclarations d'amour, même fraternelles, n'avaient pas de place dans leur famille. Enfants, ils n'étaient pas si différents, calmes et posés tous les deux, ils étaient également peu réceptifs à l'éducation violente de leur paternel qui finit par réussir à les dresser l'un contre l'autre. Ils passèrent leur adolescence à se confronter, se rabaisser, se défier. Aujourd'hui, occupant chacun les deux postes les plus enviés de Grande-Bretagne, leur relation semble s'être apaisée. En faisant abstraction de leurs différences, ils commencent à retrouver la complicité qu'ils partageaient jadis. Pourtant, ils le savent, il n'y a qu'une seule véritable place dans la lumière et tous deux sont prêts à se détruire au premier faux pas de l'un. Une question demeure sans réponse dans leurs esprits. Ils vont devoir choisir entre leur famille et le pouvoir, ou peut être vont-ils finalement comprendre que l'union fait la force ?



emmeline a. carrow ∆ feat rachel mcadams La longue liste de conquêtes de Judas ne fait pas le poids face à sa chère sœur. Elle est la seule femme que Judas aime véritablement et aimera toute sa vie. Il le sait. Il ferait tout pour elle et vice-versa. Petit, Judas préférait la compagnie de sa sœur à celle de tous autre être vivant. Ils faisaient les quatre cents coups ensemble, ce qui avait le don d'énerver les adultes et d'ajouter de la gaieté dans leur vie, remplie de violence et tracée d'avance. Ils formaient un duo machiavélique, tourmentaient les domestiques, traumatisaient chacune de leur gouvernante, pour remédier à la monotonie des jours. Personne n'arrive à définir la relation qu'ils entretiennent encore aujourd'hui, elle est des plus ambiguë et pourtant, elle reste honnête et simple. Ils ont toujours été proches et ont su conserver leur complicité aux fil des ans. Quand ils sont ensemble, ils oublient pendant un instant qu'ils sont des Carrow et le poids de leurs responsabilités, et c'est peut-être pour cela qu'ils sont si dépendants l'un de l'autre, telle une paire de jumeaux.




poppy s. miller ∆ feat natalie portman Dernier compartiment du premier wagon du Poudlard Express. « Judas Carrow ?» demanda Poppy poliment en prenant place sur la banquette d'en face. Elle avait un peu honte de l'aborder comme cela alors qu'elle n'était qu'une pauvre quatrième année et que lui était sur le point de débuter sa dernière année. « J'ai pour habitudes d'être tout seul ici.» lui répondit-il séchement. A peine eut-il terminer sa phrase qu'il l'ignorait déjà, de nouveau. « Bien. Je suis désolée si cela déplait à sa majesté mais, il n'y a plus de place ailleurs alors tu vas devoir t'y faire !» rétorqua Poppy sur le même ton. Elle ne s'était jamais laissée impressionnée et cela n'allait pas changer. Ce furent les seules paroles qu'ils échangèrent ce jour-là et une fois à Poudlard, ils retournèrent à leur quotidien respectif tellement différent qu'ils ne se croisèrent jamais. A la fin de cette année scolaire, qui était la dernière pour le jeune homme, il s'exila de l'autre côté de la Manche pendant deux ans. Ils ne se connaissaient pas par conséquent l'absence de l'autre n'affecta nullement les deux jeunes gens. Ce que quand Judas revint en tant que professeur qu'il croisa la route de la jeune qui était en apprentissage pour le devenir également. « Tiens, tiens Poppy Miller !» s'exclama-il sarcastiquement. « J'espère que ça ne te dérange pas. Je me suis renseigné sur toi étant donné que tu connaissais mon nom avant même notre rencontre ...» continua t-il. En réalité, Judas se rappelait très bien de la jeune femme, c'était la seule qui avait eu assez de cran pour lui tenir tête. Attirés l'un par l'autre mais, trop fiers pour faire le premier pas, leur alchimie pourtant bien présente les poussaient à s'envoyer des piques. Il la rabaissait en lui rappelant la nature de son sang et elle le traitait de pourri gâté. Poppy fit l'erreur de baisser sa garde la première et ils s'embarquèrent dans une histoire d'amour aussi courte que tumultueuse. Pour Judas, parler d'amour était un bien grand mot, il avait «aimé» Poppy autant que les précédentes et autant qu'il aimerait les suivantes. Poppy, elle, savait que leur histoire était sans lendemain étant donné leur condition sociale et ancestrale divergente. C'est Poppy qui mit fin à cette relation en s'évaporant dans la nature.

Aujourd'hui, les anciens amants ne se sont jamais revus, mais, Judas est déterminé à avoir des explications sur les raisons de son départ précipité. L'origine de son départ à un nom : Amber. Sachant qu'il est interdit qu'un sang pur et un sang-mêlé conçoivent un enfant, il n'est pas question pour Poppy de lui avouer qu'il est le père de sa fille. La vérité ne pourra que les blesser tous les deux.




amber s. cleary ∆ feat mackenzie foy Envoyée dans le bureau du Directeur après avoir répondu à un professeur qui l'avait accusée injustement, Amber s'y rendit d'un pas décidé, bien déterminée à prouver son innocence. Elle n'avait aperçu le Directeur que très peu de fois, mais elle ne se laisserait pas intimider. Une fois dans son bureau, celui-ci la toisa d'un regard mauvais et hautain, mais la jeune Cleary ne baissa pas les yeux, la colère la faisant oublier ses bonnes manières. Au contraire, elle le défia du regard, ce qui destabilisa quelque peu Judas Carrow. Il lui demanda où il pouvait joindre ses parents, elle lui répondit qu'elle n'avait que sa mère. Il lui ordonna de lui donner son nom sur-le-champ. Il n'avait pas rêvé, elle venait de dire Poppy Miller. Sa réaction fut immédiate : il congédia Amber, il avait besoin d'être seul. Etait-ce possible qu'il fut son père ? Son âge correspondait, et il fallait qu'il découvre la vérité à tout prix.





Revenir en haut Aller en bas
Lux & Tenebris

Lux & Tenebris

BEUGLANTES : 154
ICI DEPUIS LE : 24/08/2013
GALLIONS : 241

▲ les figures d'autorité Empty
MessageSujet: Re: ▲ les figures d'autorité   ▲ les figures d'autorité 2811Sam 7 Sep - 20:06

DOSSIER DU MINISTERE N°PM.020668XX.SM



carte d'identité
NOM : Miller. PRENOM(S) : Poppy Savannah. GROUPE : half-blood. AGE : 31 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 2 juin 2068 à Southampton. NATIONALITE MOLDUE : anglaise. STATUT CIVIL : célibataire. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle. PROFESSION : juriste à la Cour de Justice magique, au Ministère de la Magie. NATURE DU SANG : sang-mêlé. BAGUETTE MAGIQUE : sa baguette magique est en bois de noyer. Elle mesure 36,5 cm et contient un cheveu de vélane.
PATRONUS : le soleil. EPOUVANTARD : le cadavre de son fiancé tué par les mangemorts. TRAITS DE CARACTÈRE : déterminée, courageuse, souriante, apaisante, captivante, sensible, stressée, empathique   SIGNE(S) PARTICULIER(S) : elle porte la bague offerte par son fiancé décédé sur un chaîne autour de son coup - elle ne veut plus se marier ou tomber amoureuse - elle est terrifiée à l'idée que sa fille apprenne qu'elle est l'enfant biologique de Judas Carrow. CÉLÉBRITÉ : Natalie Portman, non négociable. CREDITS : Shattered.

UN PASSE, UN SORCIER


Poppy nait à Southampton de deux parents d'ascendance mêlée. Elle grandit pourtant dans l'ignorance de sa condition. Ses parents avaient choisi de ne rien lui dévoiler avant qu'elle soit prête à l'entendre car le monde magique n'était plus ce qu'il avait été et ils voulaient que leur fille unique ait une enfance normale. Ils ne souhaitaient pas qu'elle se considère différente ou supérieure aux autres. C'est dans ce climat stable et aimant que Poppy évolua. A dix ans, ses pouvoirs ne s'étaient toujours pas manifestés mais contrairement à la plupart des sorciers, ses parents, qui vivaient sans l'usage de la magie, n'étaient nullement inquiétés où déçus. Ils préféraient de loin qu'elle soit cracmole, c'était l'unique solution pour qu'ils la gardent auprès d'eux. En effet, ils savaient pertinemment qu'une fois que quelqu'un franchissait la frontière magique, ils ne pouvaient pas faire demi-tour et ils ne la reverraient jamais. Malheureusement pour les Miller, un matin Poppy se réveilla avec les livres de sa bibliothèque flottant dans l’air. Intriguée et effrayée, la fillette alla demander des explications et fut très respective à ce qu’elle entendit, elle buvait les paroles de ses parents. Dès lors, elle se mit à dévorer tous les livres qu’elle trouvait. Puis la lettre arriva dans la boîte aux lettres et bientôt elle partit pour l’école de Sorcellerie. Ses parents l’avaient encouragée à toujours exprimer son opinion et à se construire sa propre pensée indépendamment de celles des autres mais à Poudlard, elle se rendit compte que la vie n’était pas la même et que les gens, la majorité d’entre eux, étaient hargneux et mauvais. Cela n’affecta nullement la détermination de la jeune femme qui tenait à réussir ses études le plus brillamment possible pour rendre ses parents fiers. Elle fût tout de même révoltée de constater la violence de certains qui martyrisaient les plus faibles. Grâce à ses talents d’oratrice, elle réussit à unifier un petit groupe parmi les Gryffondor. La Résistance était née. Elle ne s’attendait pas à ce que son petit groupe révolutionnaire prenne de l’ampleur, tellement, que la confiance ne suffisait plus. Les membres de la Résistance furent bientôt tous liés par un serment inviolable et tous les nouveaux membres doivent s’y soumettre. S’ils trahissaient la Résistance, ils mourraient sur le champ.
Passionnée par l’Histoire de la Magie, elle ne quitta pas l’enceinte de l’école après sa septième année comme de coutume, elle y resta pour apprendre le métier de professeur, qu’elle enseigna quelques années plus tard. Sa vie fût bouleversée lorsqu’elle apprit à vingt ans qu’elle était enceinte, après sa relation éclair avec Judas Carrow. Elle quitta alors l’école du jour au lendemain sans laisser de trace. Pendant ce temps, elle se consacra pleinement à la Résistance. Elle veillait surtout à assurer la sécurité de ses membres. Elle commença dès lors à fréquenter Daniel Cleary, un jeune homme idéaliste et combatif qui était prêt à tout pour ramener la paix. Le fait qu’elle soit enceinte d’un autre ne le perturbait nullement. Il considérait que l’ADN n’avait rien à voir avec le fait d’être père. Cet enfant allait être le sien. Poppy mit au monde sa fille Amber Sloane Cleary la nuit même où son fiancé trouva la mort. Au lieu de l’anéantir, cette mort lui redonna du courage et elle était déterminée à faire avancer les choses ou à mourir en essayant. Si elle n’est personne officiellement, officieusement elle a su se faire apprécier par tous.

aimer un jour ne signifie pas toujours


judas a. carrow ∆ feat jonathan rhys-meyers Dernier compartiment du premier wagon du Poudlard Express. « Judas Carrow ?» demanda Poppy poliment en prenant place sur la banquette d'en face. Elle avait un peu honte de l'aborder comme cela alors qu'elle n'était qu'une pauvre quatrième année et que lui était sur le point de débuter sa dernière année. « J'ai pour habitudes d'être tout seul ici.» lui répondit-il séchement. A peine eut-il terminer sa phrase qu'il l'ignorait déjà, de nouveau. « Bien. Je suis désolée si cela déplait à sa majesté mais, il n'y a plus de place ailleurs alors tu vas devoir t'y faire !» rétorqua Poppy sur le même ton. Elle ne s'était jamais laissée impressionnée et cela n'allait pas changer. Ce furent les seules paroles qu'ils échangèrent ce jour-là et une fois à Poudlard, ils retournèrent à leur quotidien respectif tellement différent qu'ils ne se croisèrent jamais. A la fin de cette année scolaire, qui était la dernière pour le jeune homme, il s'exila de l'autre côté de la Manche pendant deux ans. Ils ne se connaissaient pas par conséquent l'absence de l'autre n'affecta nullement les deux jeunes gens. Ce que quand Judas revint en tant que professeur qu'il croisa la route de la jeune qui était en apprentissage pour le devenir également. « Tiens, tiens Poppy Miller !» s'exclama-il sarcastiquement. « J'espère que ça ne te dérange pas. Je me suis renseigné sur toi étant donné que tu connaissais mon nom avant même notre rencontre ...» continua t-il. En réalité, Judas se rappelait très bien de la jeune femme, c'était la seule qui avait eu assez de cran pour lui tenir tête. Attirés l'un par l'autre mais, trop fiers pour faire le premier pas, leur alchimie pourtant bien présente les poussaient à s'envoyer des piques. Il la rabaissait en lui rappelant la nature de son sang et elle le traitait de pourri gâté. Poppy fit l'erreur de baisser sa garde la première et ils s'embarquèrent dans une histoire d'amour aussi courte que tumultueuse. Pour Judas, parler d'amour était un bien grand mot, il avait «aimé» Poppy autant que les précédentes et autant qu'il aimerait les suivantes. Poppy, elle, savait que leur histoire était sans lendemain étant donné leur condition sociale et ancestrale divergente. C'est Poppy qui mit fin à cette relation en s'évaporant dans la nature.

Aujourd'hui, les anciens amants ne se sont jamais revus, mais, Judas est déterminé à avoir des explications sur les raisons de son départ précipité. L'origine de son départ à un nom : Amber. Sachant qu'il est interdit qu'un sang pur et un sang-mêlé conçoivent un enfant, il n'est pas question pour Poppy de lui avouer qu'il est le père de sa fille. La vérité ne pourra que les blesser tous les deux.



nathaniel g. carter ∆ feat sebastian stan Poppy et Nathaniel se rencontrérent par hasard, mais ni l'un ni l'autre n'oublierait ce jour, il avait été le début d'une belle amitié sincère. La scène se déroula dans la Salle commune des Gryffondor. Poppy y était présente, et elle fut témoins d'une injustice envers un né-moldu. Folle de rage, elle s'était ruée vers la sortie sans regarder où elle allait, encore choquée de ce qu'elle avait vu. Elle percuta alors de plein fouet Nathaniel, qui réagit un peu de façon excessive. Cela stoppa net la jeune fille, et elle reprit lentement ses esprits. Le temps qu'elle réagisse, le garçon avait déjà disparu. Elle remarqua cependant qu'il avait laissé tomber un bout de parchemin. Intriguée, elle le prit et le lut. La lecture fut passionnante, elle ne savait pas vraiment de quoi il s'agissait, mais elle dévora le texte d'un trait. Elle comprit par la suite qu'il s'agissait d'un brouillon probablement destiné à un quelconque journal. Elle ne savait pas quoi faire, son bout de papier à la main. Elle décida tout de même de le garder. Quelques jours plus tard, ils se croisérent à nouveau et Poppy n'hésita pas une seule seconde à aller l'aborder et à lui rendre son parchemin. Nathaniel en fut soulagé, persuadé qu'il l'avait perdu définitivement. C'est alors qu'ils se mirent à discuter pendant des heures, parlant de tout et de rien, se rendant progressivement compte qu'ils avaient les mêmes buts dans la vie : se battre contre les injustices.



darcy-lou e. swanson ∆ feat emily didonato Darcy ne parvient pas à oublier le visage de Poppy Miller, qu'elle tient responsable de ce qui a détruit sa vie huit ans auparavant. Elle ne recevait jamais la moindre lettre, sang-de-bourbe, sa famille n'étant pas autorisée à vivre dans le monde magique. Au moment de la distribution du courrier chaque matin, elle adoptait la même expression d'indifférence. Pourtant ce jour-là, un hibou lâcha devant elle une fine enveloppe. Son nom était bel et bien inscrit au dos. Cette lettre lui était véritablement adressée. Submergée par la joie d'avoir enfin son courrier, elle ne s'attendait pas une seule seconde à apprendre une si funeste nouvelle. Sa famille avait péri dans un incendie commandité par des Mangemorts, ordonné par le Ministre lui -même. Ils avaient suspectés ses parents d'être des Résistants alors qu'ils n'étaient que de simples moldus, innocents et ignorants. Darcy sombra alors dans une spirale infernale. C'est en apprenant cette terrible nouvelle que Poppy Miller, meneuse de la Résistance, vint à sa rencontre en espérant pouvoir être d'un quelconque réconfort. Ce ne fut pas le cas. Une haine féroce habitait la jeune fille qui pouvait désormais mettre un visage sur celle qui avait créé la Résistance, sur celle qui avait anéanti sa vie.

Avec le temps, la souffrance de la jeune femme, toujours présente, s'est apaisée. Elle reste néanmoins très remontée contre Poppy Miller, qu'elle continue de rejeter. Même si ses valeurs sont plus proches de celles défendues par la Résistance que celles défendues par les Mangemorts, elle refuse de prendre parti, par respect pour la mémoire de ses parents et de peur que l'histoire ne se répète.





Revenir en haut Aller en bas
Lux & Tenebris

Lux & Tenebris

BEUGLANTES : 154
ICI DEPUIS LE : 24/08/2013
GALLIONS : 241

▲ les figures d'autorité Empty
MessageSujet: Re: ▲ les figures d'autorité   ▲ les figures d'autorité 2811Sam 7 Sep - 20:08

DOSSIER DU MINISTERE N°EC.121167XX.SP



carte d'identité
NOM : Carrow (Grindelwald) PRENOM(S) : Emmeline Aliénor.   GROUPE : pure blood. AGE : 32 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 12 novembre 2067 à Salisbury, Pays de Galles. NATIONALITE MOLDUE : anglaise. STATUT CIVIL : mariée. ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle. PROFESSION :Directrice (Gérante) de la Tour de Garde. NATURE DU SANG : sang pur. BAGUETTE MAGIQUE : sa baguette magique est en bois de saule. Elle mesure 31 cm et contient un ventricule de cœur de dragon. PATRONUS : une armée à genoux. EPOUVANTARD : l'oubli. TRAITS DE CARACTÈRE : combative - énergique - réfléchie - stratège - rigoureuse - vigilante - calculatrice - cruelle - impulsive - pointilleuse - soupçonneuse.
SIGNE(S) PARTICULIER(S) : elle est féministe - sa couleur de cheveux naturelle est le brun - elle est mariée depuis l'âge de 26 ans mais ne porte pas le nom de son époux, refusant de dépendre d'un homme. CÉLÉBRITÉ : Rachel McAdams, négociable. CREDITS : Dodixe.

UN PASSE, UN SORCIER


Emmeline est le troisième et dernière enfant d’une fratrie comptant deux frères aînés. Elle est le dernier fils que son paternel attendait et la fille que sa mère avait toujours rêvé d’avoir. Etre une fille n’est pas facile, être une fille dans une famille de sang-purs avec autant d’ambition l’est encore moins. Petite, elle ne subit pas la même éducation que ses frères qui se révéla être violente et sans pitié. Etant donné son sexe, elle était reléguée au second plan de ce point de vue là et cela ne la gênait nullement. Telle une vraie Carrow, elle n’aimait pourtant pas être oubliée ou laissée de côté trop longtemps. Elle tenait à montrer qu’elle aussi était présente et qu’elle était digne de l’héritage de son père. Elle saisissait toute les occasions qui se présentaient à elle pour se montrer et son acharnement finit par payer. Son père finit par lui prêter l’attention qu’elle n’avait eu de cesse de chercher. Il savait qu’il allait pouvoir en tirer quelque chose de positif. Ce même été, elle reçut sa lettre pour Poudlard. Elle était ravie, elle allait enfin pouvoir s’accomplir en tant que sorcière. Elle s’épanouit dans la maison de Rowena Serdaigle où elle ébahissait ses camarades par son intelligente et son recul. Plutôt effacée et appliquée la plupart du temps, elle décrocha ses diplômes avec des Optimals dans toutes les manières. Joueuse de Quidditch, elle fit remporter à son équipe plus d’un match. A la fin de ses études, elle continua son apprentissage chez les Mangemorts, dans la tour de garde, l’ancienne prison d’Azkaban puis devient patrouilleuse. Elle passait ses journées sur son balai et cela lui convenait mais son paternel n’était pas de cet avis et le faisait savoir. Elle méritait beaucoup mieux que cela. Au fond d’elle-même, elle le savait également. Contrairement au reste des Mangemorts qui cherchaient à se mettre en avant à tout prix, elle adopta une autre stratégie, plus risquée mais plus sûre : la discrétion. Elle ne se faisait pas remarquée et espérait justement que ce soit son calme apparent qui frappe le responsable de la Tour. Après plusieurs années de service comme patrouilleuse, elle fût officiellement désignée pour reprendre la direction de la Tour. Une femme directrice, cela déplut fortement à certains, ce qui ravit encore davantage la jeune femme qui avait su se faire une place et un nom. Elle se montra froide et stricte. Elle avait beau être plus posée que ses semblables, elle n’en avait pourtant pas oublié les valeurs que lui ont inculqué ses parents. Elle n’éprouve aucune sympathie pour les sangs-de-bourbe et se montre intraitable à ce sujet. Elle ne laisse passer aucune erreur, maintenant qu'elle est sur le devant de la scène.

aimer un jour ne signifie pas toujours


judas a. carrow ∆ feat jonathan rhys-meyers La longue liste de conquêtes de Judas ne fait pas le poids face à sa chère sœur. Elle est la seule femme que Judas aime véritablement et aimera toute sa vie. Il le sait. Il ferait tout pour elle et vice-versa. Petit, Judas préférait la compagnie de sa sœur à celle de tous autre être vivant. Ils faisaient les quatre cents coups ensemble, ce qui avait le don d'énerver les adultes et d'ajouter de la gaieté dans leur vie, remplie de violence et tracée d'avance. Ils formaient un duo machiavélique, tourmentaient les domestiques, traumatisaient chacune de leur gouvernante, pour remédier à la monotonie des jours. Personne n'arrive à définir la relation qu'ils entretiennent encore aujourd'hui, elle est des plus ambiguë et pourtant, elle reste honnête et simple. Ils ont toujours été proches et ont su conserver leur complicité aux fil des ans. Quand ils sont ensemble, ils oublient pendant un instant qu'ils sont des Carrow et le poids de leurs responsabilités, et c'est peut-être pour cela qu'ils sont si dépendants l'un de l'autre, telle une paire de jumeaux.



thomas r. carrow ∆ feat matt bomer Lorsqu' Emmeline croise son frère aîné, elle ne peut s'empêcher de lâcher un soupir de désespoir. Lui qui avait été comme un père de substitution pour elle, n'était plus que l'ombre de lui-même. Une carapace vidée de toute émotion humaine et remplacée par les ambitions d'une autre, sa femme. Elle ne le comprend plus et l'évite, elle n'a plus le courage de le regarder dans les yeux et constater avec horreur l'épave qu'il est devenu. Elle préfère garder en mémoire les bons souvenirs qu'elle en a : lorsqu'il était un garçon calme et spirituel avec qui Emmeline passait des heures à discuter, à débattre, à parler de tout et de rien. Il avait été le seul à véritablement l'écouter, la considérer à part entière comme une personne et non pas comme un objet de décoration et elle l'avait admiré pour cela. Désormais, elle cache sa peine, c'est une Carrow, elle était née pour prétendre et elle le faisait remarquablement bien. Mais son aîné n'était pas dupe, il avait beau avoir une idéologie complément différente que celle qu'il avait cultivé autrefois, il avait bien remarqué le changement d'attitude de sa sœur, qu'il craint avoir perdu à jamais.



nathaniel g. carter ∆ feat sebastian stan De la même année mais pas de la même maison, Nathaniel a toujours observé Emmeline de loin et de façon discrète. Malgrè le fait qu'il soit né moldu et qu'elle soit une Carrow, il a toujours été subjugué par sa détermination et son acharnement, et aussi par la façon dont elle différait de ses frères, que Nathaniel détestaient. C'est grâce au Quidditch que ces deux-là se sont un jour parlés. Loin d'être effrayé par qui elle était, Nathaniel prit toujours un malin plaisir à la défier, s'amusant de la situation qu'Emmeline, elle, ne trouvait pas drôle du tout. Elle ne voulait rien avoir à faire avec un sang-de-bourbe, mais celui-ci avait fixé ses vues sur la belle blonde et il était du genre têtu. Aujourd'hui, quand ils se croisent, leurs relations sont électriques car Nathaniel a toujours agacé la jeune Carrow, il s'en est toujours amusé et il aime toujours autant la provoquer, juste pour le plaisir de la mettre en rogne.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




▲ les figures d'autorité Empty
MessageSujet: Re: ▲ les figures d'autorité   ▲ les figures d'autorité 2811

Revenir en haut Aller en bas
 
▲ les figures d'autorité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUX & TENEBRIS ::  :: les personnes recherchées :: les postes vacants-
Sauter vers: