AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 + bleeding out (aaron)

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron J. Prewett

Aaron J. Prewett

BEUGLANTES : 39
ICI DEPUIS LE : 11/09/2013
GALLIONS : 55

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 10:22

DOSSIER DU MINISTERE N°AP.150575XY.SP


“ Aaron Jorah Prewett „

NOM : Prewett mais en second, Black. Ces deux familles ont souvent été reliées et fort heureusement, nous nous sommes toujours arrangés pour qu'il n'y ait aucun problème de consanguinité à force de faire des mariages arrangés entre nos deux familles. Mes parents furent le troisième couple à mettre d'accord les Prewett et les Black, et ils m'ont eu. Je me suis plutôt renseigné sur mes ascendants et pour tout vous dire, je suis fier de certains mais pas du tout d'autre. De peur que quelqu'un le prenant mal ne lise ses lignes, je ne dirais bien entendu pas de qui je parle, si ce sont ceux ayant été 'traites à leurs sangs' ou ceux étant de perfides et loyaux Mangemorts. Haha. PRENOM(S) : Aaron, Jorah. Ni si simple que ça, ni si original que cela non plus. J'aime bien, puis après tout je suis plutôt obligé de les détenir alors je ne vais pas commencer à me faire un complexe sur mes prénoms. Il n'y a que ma mère qui utilise le second, elle a toujours été en conflit avec mon père à ce propos, donc j'ai grandit en me faisant appeler autant Aaron que Jorah. Mais pour tout vous avouer, je suis plutôt habitué à présent à me faire appeler Monsieur Prewett. Et c'est pas plus mal il faut dire. AGE : vingt quatre années au total, je les ai fait en mai dernier. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : un quinze mai deux mille soixante-quinze exactement, vers les dix-neuf heures, à Ste Mangouste à Londres.. NATIONALITE MOLDUE : Anglaise, purement anglaise. STATUT CIVIL : célibataire, bien que mes parents bataillent pour que je me fiance. ORIENTATION SEXUELLE : je suis hétérosexuel, j'ai toujours préféré les longues, fines et chaleureuses jambes des jolies demoiselles. GROUPE : sang pur ANCIENNE MAISON : Lorsque j'étais à Poudlard, j'ai figuré sur le tableau d'honneur de la maison des aigles, chez les Serdaigles. PROFESSION : A présent, je suis professeur de métamorphose à Poudlard, je remplace un vieux professeur s'étant fait évincé et lutant mystérieusement contre la mort à Ste Mangouste.. Promis, je n'ai rien à voir avec tout ça, mais je ne certifie pas que mes parents non. NATURE DU SANG : sang pur. BAGUETTE MAGIQUE : Ebène au cœur de licorne, de 26,75 centimètres, légèrement élastique, parfaite pour enchantements et la métamorphose. PATRONUS : un hyppogriffe, ne me demandez pas pourquoi je n'en sais rien.. en plus, je n'ai jamais réellement côtoyé ce genre d'animal magique, c'est étrange mais sympa. EPOUVANTARD : le décès de tous mes proches, un par uns, qui m'accusent comme étant la raison de leur morts. SIGNE(S) PARTICULIER(S) : Je suis professeur de métamorphose depuis déjà un an et donc quelques mois, mais je suis aussi et avant tout métamorphomage et ce, depuis ma naissance bien sûr. Ah et, je fais parti de la résistance mais ça, faut pas le dire. AVATAR : Ben Barnes CREDITS : tumblr

INTERVIEW POUR LA GAZETTE DU SORCIER


Comme tous les sorciers, tu as eu l’honneur de t’asseoir sur les bancs de Poudlard. Quel genre d’étudiant étais-tu ? Quelles étaient tes matières préférées ? Celles que tu détestais ? Et, comment se sont passés tes ASPIC, combien de BUSE as-tu eu ?
J'ai bel et bien eu l'honneur de m'asseoir sur les bancs de Poudlard il y a quelques années. Cela ne fait pas si longtemps que ça car je n'ai que vingt-quatre ans encore. J'étais à Serdaigle et j'avais de bonnes notes, j'étais assidu en cours tout en étant très observateur. Les injustices m'exaspéraient mais je n'avais le droit de rien dire. Durant les premières années je me suis construit comme tous les autres élèves et je me suis fait une bonne bande d'amis. Malheureusement la plupart ont mal tournés ou sont morts à présent. A partir de ma cinquième année, j'étais deux personnes différentes. Aux apparences, je râlais contre les sang-de-bourbe et les traîtres à leur sang, je jurais aussi bien que ma mère ! Mais en contrepartie, j'organisais avec de fidèles et bons amis des escapades nocturnes o`u j'allais mettre le boxon dans le cagibi à potions dangereuses par exemple, détruire la statue du directeur, préparer de mauvaises choses aux professeurs du mauvais camps. Jamais je ne me suis fait prendre, j'étais un sang pur, un Prewett doublé d'un Black et tout le monde d'ailleurs pensaient en premier lieu que j'étais un Black. J'adorais faire des farces, j'avais toujours le sourire aux lèvres et j'essayais tant bien que mal de redonner le sourire à mes camarades mais plus les années défilées, plus c'était difficile. J'adorais la métamorphose, les sortilèges et enchantements et la défense contre les forces du mal - surtout lorsqu'il n'y avait pas de démonstration en cours des sortilèges les plus impardonnables qu'il soit. J'étais très doué en Quidditch aussi, mais par contre je détestais l'astronomie, la botanique et le soin aux créatures magiques. Mes Aspics se sont bien passées, il ne me manqua que quelques points pour avoir des notes parfaites de partout, j'eus les félicitations.
Après des heures de dur labeur tu as quitté l’enceinte de l’école, es-tu satisfait de ton parcours professionnel ? Ou as-tu d’autres ambitions cachées ?
Je suis satisfait de mon parcours professionnel. Il coïncide avec mon activité dans la Résistance, c'était comme une évidence qu'il nous fallait quelqu'un au sein de l'école qui essaie de calmer les ardeurs des uns et des autres sur place, qui fouine aussi. Je pense que s'il n'y aurait pas eu toute cette haine de partout, que s'il y aurait eu la paix, j'aurais préféré me destiner dans une profession de médicomage ou dans le Quidditch peut-être. Mais tant pis, et puis je ne suis pas si déçu que cela, j'aime mon travail et tout ce que ça implique.
Avez-vous une opinion sur les nouveaux décrets du ministère qui prohibent les mariages entre sang-pur et sang-impur et, rendent obligatoire le marquage de tous les sorciers nés moldus ? Considères-tu ces derniers comme inférieurs ?
On dirait qu'ils considèrent de plus en plus les nés-moldus comme de simples bêtes à les marqués ! Lorsque j'ai apprit la nouvelle, j'étais tellement énervé ! Nous naissons tous égaux en droit, que l'on soit dans le monde moldu ou sorcier alors pourquoi nous, sorciers sommes obligés de faire ces idioties ? Oh, beaucoup se pensent supérieurs aux moldus par leur pouvoir, mais par cet esclavage et ce racisme, nous vallons moins que les moldus, voyez dans quelle situation le monde magique Anglais est à présent ! Et cette règle sur les mariages entre sang-pur et autres sangs soit disant inférieurs, mais quelle absurdité ! Ça me met hors de moi, vraiment.
Crains-tu ce mal qui véhicule la violence et la méfiance où profites-tu de la présence de celui-ci pour être véritablement toi-même ? Es-tu un partisan de «l'ombre de la mort» ? Un adversaire ? Ou simplement, impartial ?
Je crains ce mal, cette violence, cette haine. J'ai peur pour mes proches, pour moi-même, pour tous les innocents qui continuent à se faire percutés. Je ne sais pas d'ou vient cette ombre, mais elle me fait vraiment flipper et je ne dors presque plus comme de milliers d'autres. Je suis un adversaire, jamais je ne pourrais adhérer à tout cela, c'est tout simplement contre nature, contre ma propre-nature.
Les résistants, ce sont les Harry Potter modernes. Les soutiens-tu d'une quelconque façon dans leur combat ou au contraire, rêves-tu de tous les savoir enfermer à l'asile Ste Mangouste ou envoyés à Azkaban ?
Ce sont plutôt les Mangemorts que je souhaite voir enfermés dans un Azkaban tenu de façon juste et droite, que je souhaite voir enfermés à l'asile ou même encore morts en vengeance à tous ceux qu'ils ont décimés. Ils me font vomir, ils me dégoûtent à un haut point et je suis fier de faire partit de la Résistance !.


LE MIROIR DU RISED


pseudo/prénom :blue crescent, anaïs où-as tu découvert le forum ?via bazzart il me semble tes impressions sur le forum :très travaillé, les pvs plus qu'alléchants, un staff et des membres acceuillants et une atmosphère qui me plait + bleeding out (aaron) 587933329  un dernier mot, sorcier ?qui veut partager un whisky pur feu avec moi + bleeding out (aaron) 2061413389 
à remplir :
Code:
<font class="policepresentation">ben barnes</font> [color=#993333]▲[/color] aaron j. prewett




Dernière édition par Aaron J. Prewett le Jeu 12 Sep - 11:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron J. Prewett

Aaron J. Prewett

BEUGLANTES : 39
ICI DEPUIS LE : 11/09/2013
GALLIONS : 55

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 10:22

UN PASSE, UN SORCIER


wagon 11 du poudlard express - aaron a onze ans | Il y avait eu beaucoup de monde ce jour-là au bord du quai du Poudlard Express. Nombreuses sont les familles accompagnant leurs enfants pour le train les amenant à leur château, leur nouvelle maison pour quelques mois jusqu'aux prochaines vacances où sur ce même quai, ils se rejoindraient de nouveau. Beaucoup avaient leurs deux parents ainsi que leurs frères et sœurs et malgré quelques larmes dues aux séparations, la bonne humeur n'était l'ambiance générale non, c'était même plutôt tendu. Il y avait eu un décret à propos de sortilèges impardonnables qui était passé il n'y a pas longtemps et cela rendait tout le monde nerveux.. Moi, ma mère n'était pas présente. Elle n'avait pas jugée bon important de venir me donner courage avant que je n'entre à Poudlard. Je jalousais toutes ces familles unies et chaleureuses où les enfants pouvaient prendre courage dans les bras de leurs parents. Mon père était le seul sur place et grâce à l'absence de ma mère, il se laissa aller à me donner des accolades et autres enlacements, comme lorsque j'étais petit, jusqu'à ce que ma mère lui interdise. Je retrouvais mon père, les yeux brillants, il venait de me donner le plus beau encouragement que j'aurais pu avoir. Il avait les joues creuses, le regard vide en tant normal et je ne me souviens plus depuis quand je ne l'avais pas entendu rire ou vu sourire. Mais aujourd'hui, bien qu'on percevait son inquiétude, son regard était chaleureux et ses lèvres s'étiraient en un fin sourire. Ce que je ne savais pas, c'est que c'était la dernière fois que je le verrais car il se fera tuer dans de mystérieuses circonstances durant ma première année à Poudlard. Je l'enlaçais une dernière fois et je me dépêchais de trouver un wagon, rentrant avant que le train ne menace de partir à la dernière minute, afin d'avoir une bonne place. Ce fut le wagon onze qui attira mon attention, il était vide. Une fois installé dans celui-ci, je déposais ma lourde valise dans un coin. Plusieurs fois des personnes jetèrent des coups d'oeil à mon wagon, c'était principalement des années supérieures, mais aucun ne vint me tenir compagnie jusqu'à ce que la porte s'ouvrit à la volée et qu'une jeune fille de mon âge y entra précipitamment. Elle était essoufflée et elle recula jusqu'à la fenêtre. Soudain, la porte s'ouvrit de nouveau et deux autres élèves entrèrent. Je les connaissais, c'était deux fils d'amis à mes parents. J'avais déjà eu l'occasion de les côtoyer, ils étaient bêtes comme leurs pieds. De ce que je compris, ils voulaient la bizuter et je me levais, m'interceptant entre elle et eux deux. Un regard dur, une remarque cynique et une menace dans le ton de ma voix les firent reculer. C'était deux idiots qui ne m'avaient jamais aimé et toujours crains malgré le fait qu'ils étaient âgés d'une année de plus que moi. Râlant, ils étaient sortis et je m'étais rassit. « Je n'ai pas besoin qu'on me défende ! » m'avait-elle rétorquée, les mains sur les hanches mais visiblement soulagée. Elle était belle et à peine finissait-elle sa phrase que j'en tombais amoureux. On pouvait agréablement deviner ses yeux malicieux et pétillants derrière sa mèche de cheveux un peu trop grande pour elle. Elle ne cessait de la ramener en arrière, tandis que deux nattes encadraient son visage enfantin. Ce fut un des meilleurs moments de mon année, cette cohabitation dans ce wagon avec elle. Fraiche, spontanée, naturelle et pétillante, elle ravageait mon cœur d'une force qui m'était inconnue, s'appelant l'amour.  Plus tard, je lui offrirais des friandises, plus tard, on se rangera ensemble avant d'être repartis, plus tard, je me coucherais avec un petit sourires aux lèvres, pensant au fait que j'allais passer au moins sept années avec elle.  

appartement des préfets en chef - aaron a dix-sept ans, bientôt dix-huit. | Durant ma septième et dernière année, je fus élu Préfet en chef avec Nymea. Vous savez, cette jolie demoiselle que j'ai rencontré dans le wagon onze, quelques années auparavant. Ce fut un pur hasard et pour tout vous avouer, j'adorais ce genre de hasard. Lors de ma première année, j'avais mit pied chez les Serdaigle tandis qu'elle était allée chez les Gryffondors. Nous nous étions retrouvés de temps à autres lors de classes en communs, mais ce ne fut que réellement en quatrième année que nous eûmes des amis en communs et que nous avions pus partager du temps ensemble. Aucune romance à l'horizon, à vrai dire c'était même plutôt le contraire. Elle me détestait ou en tout cas, si elle ne me haïssait pas, son jeu préféré avec moi était de me lancer des piques d'abord méchantes puis par la suite remplies de sarcasmes et d'impatience. Définitivement, elle ne m'aimait pas et je ne savais même pas pourquoi. Alors j'ai joué à son jeu, j'ai fait la même chose et encore là, en dernière année, nous nous retrouvions à nous lancer des tirades assez sarcastiques. Bon, nous avions aiguisé notre style depuis et à présent, c'était quand même un tantinet plus amical mais rien de joyeux à l'horizon. Je n'avais rien d'autre comme moyen de l'approcher, j'étais obligé d'agir ainsi. Quoi qu'il en soit, nous partirons à la fin de l'année chacun de notre côté et tous - ou presque - les septièmes années, nous avions un peu la trouille, nous étions tendus à propos de ce qui nous arriverait dehors. Après tout, bien que Poudlard n'est plus comme la maison chaleureuse qu'il est dépeint dans l'Histoire de la Magie, le château anglais restait une valeur sûre du moment qu'on savait comment se tenir. J'attendais à ce moment là ma partenaire de danse pour le bal de ce soir. Nous allions bientôt être en retard et je la cherchais de partout. En arrivant à la salle de bain, j'ouvrais la porte et m'appuyait contre son cadran, les bras croisés contre ma poitrine et un petit sourire amusé sur les lèvres. « Tu sais qu'on va finir par être en retard, nous, Préfets en chefs ? » Elle lâcha un petit grognement tout en continuant de se maquiller. « C'est pas comme si j'avais envie d'aller danser morbidement au sein d'un troupeau de cons ! » Je levais les yeux au ciel. « Tu sais que je pourrais te dénoncer pour parler d'eux comme cela ? » Il y eu un petit silence, je laissais un petit sourire en coin pour signifier que ma menace n'était pas à prendre sérieusement, comme d'habitude mais elle se tourna vers moi et eut un regard rempli de défi. Aussi gracieusement et silencieusement qu'elle pouvait se mouvoir, elle s'approcha alors tout doucement de moi et me murmura « Tu sais que je pourrais très bien te dénoncer pour ce que TOI tu fais le soir avec tes amis dans la Salle sur Demande ? Je pense même que le directeur serait content de savoir enfin qui a fait exploser sa statue dans le Hall qu'il venait tout juste d'installer.. Ah et, aussi la fois où des veracrasses ont attaquées la garde de nuit ou encore quand.. » Je passais ma main sur sa bouche, lui ordonnant implicitement de se taire. Je ne souriais plus, c'était sérieux tout ça et lorsque je dégageais ma main une fois qu'elle se fut tue, elle finit tout de même sa phrase, avec le même air de défi dans le regard que depuis que je l'avais menacée. « Ou encore quand tu as fait exploser une certaine potion en cours - alors que tu es très doué dans cette matière - et que le nouveau professeur de potion, accessoirement mangemort, venait d'arriver.. oh, il fallut l'envoyer à Ste Mangouste pour de graves séquelles. » Je fulminais, me pinçant les lèvres et dans un ton sec je lui ordonnais « FER-ME LA. Tu veux que je te rappelle que l'appartement du professeur de botanique est tout juste à côté ? Non car si je tombe, tu tombes avec moi aussi Selwyn. » Elle ne souriait plus mais se contenta de pointer son doigt contre mon torse et de me dire « Tu sais, j'ai toujours cru que tu étais plus un Black qu'un Prewett, c'est pour cela que je t'ai autant détesté.. toi et tes remarques en public sur les sang de bourbes et traites à leur sang.. mais en fait t'es un Prewett, comme Gideon et Fabian.. Et oui Aaron, j'en connais un large domaine sur les familles de sang-pur ou de sang-mêlés, surtout ceux ayant appartenu à l'Ordre du Phoenix, j'ai eu de la famille en faisant partit. » Elle marqua une pause, je serrais les poings mais je ne disais rien. Jamais je n'avouerais à quelqu'un d'autre que mon groupe de 'résistance' au sein de Poudlard qui j'étais véritablement et elle, elle m'avait démasquée. J'en étais tout énervé car si elle l'avait vu, c'est que je n'étais pas aussi discret que ce que je le pensais. « Quand enfin tu vas te déterminer pour de bon et montrer ton vrai visage Prewett ? » « Pour me faire tuer c'est ça ? Par mes parents, leurs amis, les Mangemorts ? Mais tu me crois aussi con que ça Selwyn ? Sérieusement ! Tu te plains car les nés-moldus et les sang-mêlés ne peuvent pas avoir de bon parcours professionnel ou de vie sans bâtons dans les roues, mais tu ne réfléchis pas aux sang-pur venant de familles noires qui veulent ne pas faire partit de cela mais qui sont tout de même obligés ? Rien que l'été dernier j'ai du assister de force à trois exécutions. Oh, pas trois personnes non, trois FAMILLES Nymea, TROIS FAMILLES. Tu crois que ça me plais ? Sérieusement ? Tu crois que je n'aimerais pas cracher à la gueule de tous mes soit disant amis d'enfance qui ne rêvent que de te tuer toi et tes amis dès leur sortie de Poudlard ? Crois-moi, il vaut mieux que je reste dans la positon où je suis, tu serais plus en sécurité. » Bon, j'avais un peu haussé le ton, ça ne me ressemblait pas. Moi, j'avais toujours le sourire aux lèvres, j'étais toujours rieur, j'apportais la bonne humeur et je ne me prenais jamais au sérieux mais là, elle m'avait fait sortit de mes gonds et ce, car j'avais peur, j'avais la frousse et elle le savait. « Tu n'as aucun courage Aaron, c'est tout. Ne te cache pas derrière le fait que ce soit sécurisant pour moi et mes amis que tu sois là où tu es car ce n'est pas du tout vrai. Oh, peut-être maintenant oui, mais après, quand on partira de Poudlard, tu crois vraiment que tu pourras nous prévenir à chaque fois qu'une attaque va être faite chez nous ? Vraiment Aaron ? Jamais tu ne seras aussi polyvalent pour nous protéger tous. » Elle baissait les yeux quelques instants avant de les relevés. Ils étaient remplis de larmes. « C'est vrai, je ne pourrais jamais tous vous protéger mais toi, si. » Mon ventre se serrait, ma gorge était nouée et un silence s'installa. Je ne souhaitais rien dire d'autre pour ma part, elle savait depuis longtemps ce que je ressentais à son égard. « Tu serais plus en sécurité toi du vrai côté où tu dois être, on pourrait se défendre beaucoup mieux à deux que si tu es de leur camps et que tu m'appelles à chaque fois qu'il faut que je fuis.» Elle avait raison, terriblement raison et cette fois-ci ce fut moi qui baissait les yeux. « Ce n'est pas aussi simple Nymea.. » Elle déplaçait sa main jusqu'à mon visage, remettant quelques mèches rebelles de ma chevelure en arrière puis elle se mit à caresser ma joue droite avec son pouce, tout tendrement. « Il va falloir un jour que tu te décides Aaron, sinon tu finiras pas vraiment ne plus pouvoir revenir en arrière.. Et je ne veux pas que tu sois blessé. » Jamais nous n'avions eu de conversation telle que celle-ci auparavant, jamais nous fumes aussi proche un jour et ce moment, je pense m'en souvenir toute ma vie vous savez car c'est à partir de là que je me fus décidé. J'arrêtais de tourner autour du pot à partir de ce moment. Les prochains mois allaient être difficile pour l'équipe enseignante traitant un peu trop avec de la magie noire. Je n'osais pas m'attaquer au directeur avec mon groupe de résistant interne mais ses larbins étaient plus accessibles d'une certaine manière. En sortant de Poudlard, je rentrais dans la Résistance, soif de liberté et de lumière. Je ne revis plus Nymea Selwyn pendant un bon bout de temps, je fis une formation pour devenir professeur de métamorphose, moi le joyeux luron qui emmerdait le plus possible l'équipe enseignante. Ce fut un choix assez facile, j'agissais dans l'ombre avec la résistance et par mon métier, je protégeais le plus possible les nés-moldus et autres cas d'injustice au sein du château. Puis, je suis métamorphomage depuis ma naissance, alors la métamorphose, c'est dans mon rayon !

wagon des professeurs surveillants du poudlard express - aaron a vingt-quatre ans | Voici ma seconde rentrée en tant que professeur dans l'école de magie Poudlard. Il y a quelques années, j'étais très excité à l'idée de monter dans ce train et malgré que la menace planait déjà sur nous, le quai avait su garder à l'époque une certaine convivialité et jovialité. Autant vous dire tout de suite qu'avec ce ciel sombre, ce manque de luminosité et l'atmosphère morbide qui était à dorénavant présente, tout cela n'était qu'un maigre souvenir maintenant. Mais comment voulez-vous que ces jeunes gens se construisent réellement si une malveillance leur pèse lourd à chaque instant de leur vie, où qu'ils soient ? Ce n'est jamais en leur donnant les idées noires par ce monde déprimant qu'on pourra rapidement lever une Résistance digne de ce nom. Quoi qu'il en soit, j'étais sans doute l'une des seules personnes ayant un peu de couleur sur soit en cette rentrée. A ma main pendait ma mallette de professeur, étant en réalité ma valise mais miniaturisée. Je portais un costume classique avec une cape bleue pâle bien qu'à la couleur vive et non terne comme la plupart des vêtements autour de moi. J'entrais dans le train et je me faufilais à travers les couloirs, allant directement vers le wagon des professeurs et fort heureusement, je fus seul. Je posais alors ma mallette dans un coin, la dissimulant au cas où on veuille me la fouiller puis je me tournais vers le quai et observait rapidement les personne. Il fallait que je réfléchisse à quelle apparence j'allais prendre cette année. J'avais décidé qu'à chaque rentrée, je me faufilerais parmi les élèves sous une autre apparence et que je surveillerais comme cela. Ainsi, une idée me vint en tête. Je sentis un flux s'agiter en moi et parcourir tous mes membres tandis que mes os se tassèrent pour me faire plus petit. Mon visage se crispa, souvent cette pratique n'était pas très joyeuse à appliquer, surtout quand je changeais de taille ou de sexe. J'aperçus du coin de l'oeil des mèches blondes, d'un blond presque platine puis je m'avançais jusqu'à ma valise, en tirant un miroir de la poche extérieure. J'étais à présent un élève de sixième année, j'avais les yeux argentés tirant sur le bleu-vert et les traits de mon visage étaient froids et strictes. J'avais même ce petit air hautain que les Malefoy détiennent. J'étais Draco Malfoy, un siècle plus tard. Mon vêtement était l'uniforme des Serpentards mais je tiquais. Faisons-le Poufsouffle tiens. L'écusson changea de couleur tout comme la cravate et l'animal. Quelqu'un lui a déjà dit à Draco que le jaune lui va bien au teint ? Ça lui donne un peu plus de couleurs quoi. Je plie et déplie mes doigts, ils picotent tandis que je m'habitue à ce nouveau corps. J'ai un petit sourire aux lèvres que j'efface rapidement avant de me jeter dans la foule des élèves incognito. Certains me dévisagent, la famille Malfoy est connue, Draco l'est encore à cette époque-là mais ça va, c'est pas comme si j'avais fait le choix de ressembler à Harry Potter. Plus tard, on vint m'accoster, me coller contre un mur violemment et me demander de décliner mon identité. Plus tard, je fis comprendre à certains qu'il ne fallait pas toucher certains Poufsouffle de peur de passer le chemin jusqu'à Poudlard suspendu en l'air par un seul pied, sans moyen de s'en défaire. Encore un peu après, je fis rire au moins trois wagons de premières années, les faisant arrêter de déprimer. J'eus aussi la chance d'attérir dans un wagon de cinquièmes années qui n'hésitaient pas à affirmer haut et fort leurs idéaux contre les forces sombres mais je leur conseillais de se faire plus petits afin de ne pas se faire prendre à Poudlard. Draco Malfoy se sera fait quelques ennemis ce jour-ci mais jamais ils ne le reverront dans Poudlard donc, tant mieux ! En dehors de cela, je donne des cours de Métamorphose en essayant de rendre tout cela attrayant. Je mets plein de lumière, de la musique même parfois ! Je fais un peu le pitre aussi, surtout avec les classes les plus jeunes car celles les plus vieilles sont déjà embrigadées dans l'esprit de leur parents et sont plus au courant que ce qui les attendent au dehors est réel. Alors j'essaie tant bien que mal de leur apprendre des choses qui pourra les aider plus tard, d'améliorer leurs capacités magiques. Je donne même des cours en plus à ceux le voulant mais surtout à ceux que je sais que je peux avoir confiance quant à leur idéaux. Je n'ai aucune nouvelle de Nymea et j'essaie de ne pas y penser. Je n'ose même pas songer à faire ma vie avec quelqu'un, je reste dans l'optique pour lequel je suis ici, professeur à Poudlard mais aussi dans la Résistance. C'est triste à dire, mais je confie ma vie à la Résistance et la paix voulue et non pas à moi et mon avancée personnelle. De toute manière, qui voudrait faire une famille et leur expliquer qu'ils sont nés dans un monde pourrit jusqu'à la moelle dont il n'y a que très peu de chance que ça aille mieux dans les prochaines années ?


Dernière édition par Aaron J. Prewett le Jeu 12 Sep - 13:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Garance D. Dursley

Garance D. Dursley

BEUGLANTES : 72
ICI DEPUIS LE : 10/09/2013
GALLIONS : 50

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 10:24

WELCOME *_*
Prewett, excellent choix de famille ♥
Courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Gideon N. Potter

Gideon N. Potter

BEUGLANTES : 52
ICI DEPUIS LE : 09/09/2013
GALLIONS : 70

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 10:25

Bienvenue sur LUX & TENEBRIS + bleeding out (aaron) 587933329 

Bonne chance pour ta fiche & très bon choix d'avatar. + bleeding out (aaron) 51281371 
Revenir en haut Aller en bas
Aaron J. Prewett

Aaron J. Prewett

BEUGLANTES : 39
ICI DEPUIS LE : 11/09/2013
GALLIONS : 55

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 10:30

chloe et logan + vos pseudos + bleeding out (aaron) 1274512199 + bleeding out (aaron) 4037723948 
merci beaucoup à vous deux, cher futurs élèves + bleeding out (aaron) 140247956 
Revenir en haut Aller en bas
Darcy-Lou E. Swanson

Darcy-Lou E. Swanson

BEUGLANTES : 575
ICI DEPUIS LE : 09/08/2013
GALLIONS : 540

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 10:31

UN HOMME *s'évanouit* & avec SEXYHOTBARNES en plus + bleeding out (aaron) 1087964671 
Bienvenue sur le forum & bonne chance pour ta fiche + bleeding out (aaron) 2374917155 
Si tu as des questions n'hésite pas + bleeding out (aaron) 2061413389
Revenir en haut Aller en bas
https://luxandtenebris.forumactif.fr
Aaron J. Prewett

Aaron J. Prewett

BEUGLANTES : 39
ICI DEPUIS LE : 11/09/2013
GALLIONS : 55

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 10:36

une jolie jeune femme (avec Emilly en plus) + bleeding out (aaron) 3468293553 + bleeding out (aaron) 1274512199  
merci beaucoup, je n'hésiterais pas + bleeding out (aaron) 2061413389 
Revenir en haut Aller en bas
Thea Y. Malfoy

Thea Y. Malfoy

BEUGLANTES : 531
ICI DEPUIS LE : 21/08/2013
GALLIONS : 489

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 13:32

On va toutes te sauter dessus + bleeding out (aaron) 2030651496
Bienvenue, j'aime ton pseudo + bleeding out (aaron) 587933329 


Revenir en haut Aller en bas
Aaron J. Prewett

Aaron J. Prewett

BEUGLANTES : 39
ICI DEPUIS LE : 11/09/2013
GALLIONS : 55

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Mer 11 Sep - 14:09

je suis bien d'accord + bleeding out (aaron) 2654567136 
merci beaucoup Thea + bleeding out (aaron) 587933329 
Revenir en haut Aller en bas
Darcy-Lou E. Swanson

Darcy-Lou E. Swanson

BEUGLANTES : 575
ICI DEPUIS LE : 09/08/2013
GALLIONS : 540

+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811Jeu 12 Sep - 16:30

FÉLICITATIONS !


→ tu es validé !

Tu rejoins les Professeurs. Le forum ayant un contexte novateur et regorgeant de nouveautés inédites, nous t'invitons à bien aller prendre connaissance des annexes et à prendre en compte ces dernières dans le futur. Tu peux aussi désormais aller recenser ton patronus ou ton métier si tu as l'âge de travailler, ou encore rejoindre l'équipe de Quidditch si tu es toujours à Poudlard. Tout ceci se passe ici. Tu as également l'opportunité de créer un scénario, si tu le veux.
Enfin, tu peux te lancer dans le RP, mais avant cela, n'hésite pas à te rendre ici pour te trouver des liens. Et pour finir, tu peux nous rejoindre dans le flood et voter pour le forum sur les tops-sites, ce qui rapportera des points à ta maison.

bon jeu parmi nous ! :)
Revenir en haut Aller en bas
https://luxandtenebris.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




+ bleeding out (aaron) Empty
MessageSujet: Re: + bleeding out (aaron)   + bleeding out (aaron) 2811

Revenir en haut Aller en bas
 
+ bleeding out (aaron)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUX & TENEBRIS ::  :: le choixpeau magique :: sorciers acceptés-
Sauter vers: